Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par AIL-MAFOURMI

Cross à l'école Mi-Plaine

Interview de Monsieur JOMAIN Instituteur

au Groupe Scolaire de Mi-Plaine

Cross à l'école Mi-Plaine

Comme chaque année novembre est le mois de la course à pied avec évidemment Les Myriades et le cross.
Toutes les classes de primaire du groupe scolaire Mi-Plaine (sauf les CE2) ont participé au Cross organisé par la ville de Saint-Priest le 24 novembre dernier. 
Nous avons suivi pour vous notamment les classes de CP CE1, et nous avons rencontré Mr Jomain, un enseignant, tout comme ses collègues, très impliqué dans la réussite de ses élèves.
Et pour cause, sa classe a remporté une coupe !

MaFourMi : Pendant combien de semaines avez-vous coaché vos élèves pour la préparation du cross?

L. Jomain : Nous nous y sommes mis dès le mois de septembre, à raison d'une fois par semaine. On a commencé par divers jeux où ils devaient courir plus ou moins longtemps. Puis les séances se sont tournées petit à petit vers la réalisation d'un véritable projet de course longue. Vous parlez de coaching, je parlerais d'éducation à mieux se connaître, à connaître son corps et ses limites, d'apprentissage à gérer sa vitesse pour courir longtemps.

MaFourMi : Les élèves ne connaissaient pas tous le cross, ceux qui l'avaient fait l'an dernier ont-ils motivés les nouveaux CP?

L. Jomain : Il est vrai que dans une classe à double niveau, les grands ont régulièrement l'occasion d'aider les plus jeunes. S'agissant du cross, c'est surtout lors des entraînements que j'ai pu l'observer. Courir doucement pour courir longtemps n'est en effet pas chose facile, à cet âge; et l'expérience des anciens a beaucoup aidé. Le jour du cross, le fait de courir avec les CE1 expérimentés a sûrement contribué à rassurer les CP.

MaFourMi : L'excitation sur la ligne de départ était palpable, avez-vous eu de bonnes surprises d'enfants qui se sont surpassés?

L. Jomain : C'est une tendance générale : excités par le cross, ils ont tendance à courir plus vite que lors des séances d'entraînement. Ce qui parfois peut les conduire à courir trop vite et donc à ne pas tenir la distance. Heureusement, cela ne s'est pas produit pour eux !

MaFourMi : Le résultat est éloquent, dans le trio gagnant !!!, sur le podium avec d'autres classes du même groupe scolaire d'ailleurs. Les élèves ont de quoi être fiers de leur enseignant! 

L. Jomain : En fait, c'est plutôt l'inverse : je n'y suis pas pour grand chose et c'est eux qui couraient. Alors c'est moi qui suis fier d'eux !

Depuis novembre la coupe vaillamment gagnée tourne à tour de rôle dans toutes les familles de la classe, chaque enfant est fier d'avoir contribué à cette grande victoire. 

Rendez-vous l'an prochain pour battre encore des records.

 

Commenter cet article